ENTREPRISE & STRATÉGIE

ZÉRO PLASTIQUE

Zéro plastique : objectif (presque) atteint

Progressivement, les cantines de Holzminden optent pour des bouteilles et des contenants alimentaires réutilisables. Matthias Hamann, responsable restauration, applique ainsi de manière cohérente la stratégie de développement durable de Symrise.

Les gobelets. À Holzminden aussi, la discussion sur la réduction des emballages à usage unique a commencé par là. Les gobelets réutilisables ont été adoptés en 2019. C’est désormais le tour des contenants alimentaires et des bouteilles. Les restrictions visant à lutter contre la pandémie ont sensiblement fait avancer le projet, notamment la fermeture des salles de restauration. En effet, les repas peuvent uniquement être emportés. « J’ai donc cherché des alternatives écologiques aux boîtes en polystyrène », explique Matthias Hamann. Au départ, les contenants en bagasse ont été un choix acceptable. Ils sont fabriqués à partir de résidus de la production de sucre de canne. « Mais à long terme, je veux mettre en œuvre des contenants réutilisables », souligne Matthias Hamann. Il n’y aurait ainsi plus aucun déchet à éliminer, ce qui correspond également à la stratégie de développement durable de Symrise. Son choix s’est finalement porté sur Vytal, un fournisseur de systèmes numériques réutilisables pour le secteur de la restauration.

Nous faisons tout pour adopter une gestion durable.

Matthias Hamann, responsable restauration

Depuis août dernier, les plats à emporter sont proposés dans les contenants en plastique Vytal. L’initiative a rencontré un tel écho que la demande ne cesse d’augmenter. Il suffit de se munir d’un code personnel via une application et du code du contenant. Dès que les deux sont scannés, le lien est établi. Le client a alors fait tout ce qu’il avait à faire et dispose de 14 jours pour rendre sa boîte. « Nous avons déjà complété deux fois notre stock », observe Matthias Hamann. Outre l’aspect écologique, la simplicité d’utilisation joue aussi un rôle important. Selon le responsable restauration, « chaque jour, nous fournissons en moyenne près de 60 % des repas dans ces contenants et à partir du début de l’été, nous proposerons uniquement ce système réutilisable. » Ceux qui le souhaitent pourront utiliser une vaisselle normale dans les espaces extérieurs de la cantine, et ceux qui préfèrent emporter leur repas utiliseront les fameuses boîtes.

En matière de boissons, Matthias Hamann souhaite aussi se passer d’emballages jetables. « Nous avons demandé à l’exploitant de nos distributeurs de convertir les appareils avant le printemps », insiste-t-il. Il est fier de pouvoir désormais proposer des bouteilles en verre, à une exception près : « Nous avons presque atteint notre objectif zéro plastique et nous faisons tout pour adopter une gestion durable. » Un principe qui s’applique autant aux emballages qu’à l’achat des aliments.

Simple comme bonjour : télécharger l’application, s’inscrire puis enregistrer chaque utilisation en scannant le code. Au cours des derniers mois, plus de 10 000 emballages à usage unique ont déjà été économisés.


Découvrez les 17 ODD dans le SymPortal : https://t1p.de/SYM-SDG

© Symrise All rights reserved 2020