PRODUITS & CLIENTS

De l’échantillon à l’assouplissant

Les développeurs produits de Scent & Care ne sont pas allés chercher midi à quatorze heures. En s’appuyant sur les préférences de leurs collègues, ils nous rappellent que nous sommes tous consommateurs.

Quel devrait être le parfum de votre assouplissant ? Pia Franz, Senior Evaluator, lors d’un test olfactif à Holzminden.

Une fois par semaine a lieu à Holzminden une réunion particulière : pendant dix minutes, des collaborateurs sentent, hument et donnent leur avis, très officiellement et pendant leur temps de travail. 80 à 100 d’entre eux ne sont alors plus de simples employés, mais avant tout des consommateurs. Lors de ces tests olfactifs, ils évaluent des parfums créés pour de nouveaux produits. « Ces tests internes nous permettent de collecter les premières informations sur ce que les consommateurs souhaitent ou non », explique Viola Bruschi, Senior Research Manager Consumer & Market Insights chez Scent & Care. « Au stade initial de développement du parfum, c’est un indicateur important. » Peu coûteux, le test olfactif fournit des résultats rapidement.

Comment se déroulent ces tests ? Le parfumeur crée une sélection composée de cinq parfums maximum. Les cinq doivent être évalués. Le sixième parfum est celui d’un produit de marque qui sert de référence pour la comparaison. Le participant doit uniquement savoir pour quel usage le parfum a été conçu, par exemple pour un assouplissant ou un bloc WC. C’est sur cette base qu’il le juge, en fonction notamment de sa satisfaction, de l’intensité et du profil. Plus les testeurs approuvent un parfum, plus il est probable que celui-ci soit ensuite développé. « Ces tests sont uniquement pertinents pour le marché allemand. Néanmoins, ils constituent généralement un bon indicateur de réussite pour les parfums et nous travaillons sur une plateforme où tous les résultats de tests seront disponibles », rapporte Judith Steiner, également Research Manager Consumer & Market Insights.

Les tests olfactifs existent depuis neuf ans. Annette Kollar y participe depuis le début. « Ça me plaît et ça me permet de faire travailler mon odorat », souligne l’assistante bibliothécaire. C’est l’une des 440 membres de la communauté des tests olfactifs sur SymPortal. « Ceux qui veulent participer peuvent s’inscrire sur la communauté pour recevoir une invitation au test suivant » explique Selina Rawisch, interlocutrice Consumer & Market Insights pour les projets de tests olfactifs internes. En guise de gratification, les participants se voient offrir un produit de beauté ou de soin au bout de cinq tests. « Mais les collaborateurs sont tellement motivés qu’ils participeraient aux tests de toute façon. Ils comprennent leur importance dans le processus de développement des produits », souligne Viola Bruschi.

C’est un plaisir de participer aux tests et cela me permet de faire travailler mon odorat.

Annette Kollar, assistante bibliothécaire Fra/CI


YDécouvrez les 17 ODD dans le SymPortal : https://t1p.de/SYM-SDG


Pour adhérer à la communauté, rendez-vous sur https://t1p.de/SYM-SniffTest

© Symrise All rights reserved 2020