Science & Recherche

À l’affût des tendances

La recherche scientifique sur les consommateurs est essentielle pour la réussite de Symrise, car elle permet de décrire et de comprendre leurs comportements.

Plus on comprend les décisions et les préférences des consommateurs finaux, plus on peut développer les produits ou définir les stratégies de croissance efficacement et de manière ciblée. Selon Katja Tiitinen, Director Sensory & Consumer Insights Flavor EAME, la recherche consommateurs a connu chez Symrise un changement de perspective au cours des cinq dernières années. Au lieu de collecter des données produits sur des profils gustatifs en évolution, l’attention se porte désormais sur les motivations et les attentes des consommateurs – et sur les moteurs des préférences gustatives. L’objectif est d’identifier les microtendances et les macrotendances avant même qu’elles n’arrivent réellement dans la société. « Par le passé, c’était la plupart du temps les clients qui nous parlaient d’un arôme. Aujourd’hui, nous voulons que nos produits soient adaptés aux consommateurs avant même qu’un client ne s’adresse à nous, de manière à lui présenter nos propres propositions, qui seront peut-être même meilleures que les siennes quand il se tournera vers nous », explique Katja Tiitinen.

Selon la directrice, nous avons acquis entre-temps une expertise que les clients accueillent positivement et qu’ils sollicitent. Car souvent, ils souhaitent une solution complète et non une simple solution aromatique. « Lorsque nous parlons de ce qui est pertinent pour le marché et des produits et concepts adaptés aux consommateurs, nous pouvons désormais échanger avec les clients d’égal à égal. Cela nous met aussi dans une position favorable pour développer ensemble des idées par la suite », poursuit Katja Tiitinen.

De manière générale, les business units ont adopté une approche différente quant au choix des données du marché à collecter et à analyser. Par exemple, la BU Sweet EAME a créé, en collaboration avec Sensory Consumer Insights EAME, la nouvelle plateforme Symrise Flavors For Feelings. Là encore, l’objectif est de mieux comprendre les besoins des consommateurs, plus tôt, afin de développer des solutions gustatives prometteuses pour et avec les clients. Il s’agit également de comprendre et d’analyser les différences régionales et culturelles en matière de besoins des consommateurs et d’arômes.

Lorsque nous parlons de ce qui est pertinent pour le marché et des produits et concepts adaptés aux consommateurs, nous pouvons désormais échanger avec les clients d’égal à égal.
Katja Tiitinen, Director Sensory & Consumer Insights Flavor EAME

LES PRIORITÉS CHANGENT Mais que se passe-t-il lorsque le rythme régulier des décisions d’achat quotidiennes et des préférences de consommation est totalement bouleversé du jour au lendemain ? La pandémie de COVID-19 a mis le monde temporairement à l’arrêt. Économiquement et socialement. Les conséquences sont multiples et parfois radicales. Une chose est certaine : ceux qui sont contraints de rester chez eux pour cause de confinement ou de quarantaine revoient inévitablement leurs priorités de consommation. Subitement, les produits d’hygiène et une alimentation saine deviennent plus importants que le nouveau rouge à lèvres. Les fast foods aussi sont relégués aux oubliettes.

Comment les différentes divisions de Symrise réagissent-elles à cette situation nouvelle, aussi exceptionnelle que difficile ? Quelles sont les principales questions des clients de Symrise concernant l’évolution des tendances consommateurs suite à la pandémie ? Dylan Thompson, Senior Marketing and Consumer Insight Manager, Flavor NA aux États-Unis, explique qu’ils travaillent de manière encore plus proactive qu’avant. Ils proposent par exemple des présentations virtuelles dans lesquelles ils ont regroupé, pour les clients, les données du marché, les tendances gustatives et les insights consommateurs les plus récents de plus de vingt catégories clés.

Comment les différentes divisions de Symrise réagissent-elles à cette situation nouvelle, aussi exceptionnelle que difficile ? Quelles sont les principales questions des clients de Symrise concernant l’évolution des tendances consommateurs suite à la pandémie ? Dylan Thompson, Senior Marketing and Consumer Insight Manager, Flavor NA aux États-Unis, explique qu’ils travaillent de manière encore plus proactive qu’avant. Ils proposent par exemple des présentations virtuelles dans lesquelles ils ont regroupé, pour les clients, les données du marché, les tendances gustatives et les insights consommateurs les plus récents de plus de vingt catégories clés.

Autre initiative, très bien accueillie : une série de webinaires dans lesquels Symrise fournit aux clients les derniers rapports sur la COVID-19 ainsi que les tendances et insights consommateurs, afin de s’assurer qu’ils ont une longueur d’avance sur la concurrence.

En nous appuyant sur ces nouveaux besoins et habitudes, nous pouvons encore mieux prévoir les tendances gustatives qui seront importantes sur les différents marchés, grâce à notre nouvelle plateforme Flavors for Feelings.
Dylan Thompson, Senior Marketing and Consumer Insight Manager, Flavor NA

Les conséquences de la pandémie sur le comportement des consommateurs et sur leur bien-être émotionnel sont variées. Dylan Thompson et ses collègues ont notamment repéré un intérêt accru pour les aliments « feel good » : une nourriture qui vous procure une sensation de bien-être. Le fruit de la passion en est un bon exemple, car on considère qu’il a une action favorable sur la peau. Il est également réputé être anti-inflammatoire, faciliter la digestion, aider à perdre du poids, améliorer la circulation, etc. L’avoine et le lait d’avoine font également partie de ces aliments bien-être. L’avoine contient en effet des béta-glucanes, des fibres solubles qui joueraient un rôle dans la réduction du taux de cholestérol et seraient bonnes pour le cœur. Le lait d’avoine a fait un bond spectaculaire cette année : aux États-Unis, le nombre de menus proposant du lait d’avoine a augmenté de 30 %. « Cette tendance est étroitement liée à la question de l’immunité et à celle des ingrédients végétaux, qui ont rencontré un succès croissant chez les consommateurs cette année », explique Dylan Thompson.

Dr. Dariah Lutsch, Sensory & Consumer Insights Research Manager Sweet, et Dirk Neudorf, Senior Marketing Manager Sweet, Flavor EAME, font la même observation. En analysant l’évolution des habitudes des consommateurs dans le cadre de la pandémie, ils ont remarqué deux aspects qui ont pris une importance considérable : d’une part, le bien-être et la connaissance des produits, qui, en ces temps incertains et angoissants, symbolisent la sécurité pour tous ceux qui se sentent menacés par la COVID-19 ; d’autre part, la stimulation et les émotions fortes, qui sont recherchées par de nombreux consommateurs après des semaines et des mois de confinement. « En nous appuyant sur ces nouveaux besoins et habitudes, nous pouvons encore mieux prévoir les tendances gustatives qui seront importantes sur les différents marchés, grâce à notre nouvelle plateforme Flavors for Feelings. »

La compréhension des besoins des consommateurs et des tendances gustatives qui vont de pair aide à s’adapter plus rapidement à de nouvelles situations, Katja Tiitinen en est elle aussi convaincue. Il est toutefois difficile de prédire ce qui se passera dans deux ans – la pandémie de coronavirus est un bon exemple de la rapidité avec laquelle le comportement et les habitudes des consommateurs peuvent changer.

Mais elle aussi assure que les produits dont on a l’habitude et la sécurité alimentaire sont particulièrement importants en ce moment. L’alimentation 100 % végétale, le naturel et le développement durable sont des sujets qui figurent tout en haut de la liste des besoins des consommateurs.

LES TENDANCES S’INTENSIFIENT À propos de développement durable, la pandémie a montré à quel point les efforts de Symrise étaient efficaces dans cette situation exceptionnelle. Grâce à la présence locale de ses propres équipes et de celle des partenaires, le contact avec les agriculteurs a pu être préservé. Les équipes Symrise élargies étaient en train de construire des chaînes logistiques solides à Madagascar, en Inde, au Brésil et aux Philippines. « La poursuite de nos efforts contribue à créer de la confiance chez les paysans inquiets. Nous pouvons continuer à garantir la traçabilité, c’est quelque chose d’important », ajoute Mark Birch, directeur développement durable.

La pandémie a renforcé les tendances existantes en faveur du naturel, de la santé et d’un comportement respectueux de l’environnement. En raison de la distanciation sociale, les consommateurs sont de plus en plus attentifs à l’origine, à la valeur nutritionnelle et à la durabilité des produits. Mieux informés grâce aux réseaux sociaux et à une multitude de sources d’information en ligne, ils sont de plus en plus sensibilisés aux questions de confiance dans la chaîne alimentaire et de traçabilité, ce qui conduit à une demande croissante en produits naturels et sains.


Découvrez les 17 ODD dans le SymPortal : https://t1p.de/SYM-SDG


Pour en savoir plus sur les résultats du service Sensory & Consumer Insights, rendez-vous sur: https://t1p.de/SYM-SCI

© Symrise All rights reserved 2020